Skip to content Skip to footer

Le Monde de l’Epicerie Fine

Les 3 Épiciers… La quête de l’excellence

À peine sortis de l’école, trois amis d’enfance se décident à valoriser le terroir français au cœur du petit village de Lourmarin. Attention, n’est pas sélectionné qui veut.  

Amis d’enfance et épicuriens dans l’âme, Jean-Marc Annaloro, Olivier Lavillaureix et Yannick Ribot se sont unis pour créer une épicerie fine dans leur belle région de Provence, avec la volonté de mettre en avant l’excellence de l’artisanat français. Ils ont donc pour commencer, mis en place un cahier des charges d’une rare exigence. Ne sont sélectionnés que les produits de la plus haute qualité, uniquement issus de petites productions, et surtout exempts de tout conservateur, colorant, stabilisant ou toute autre chimie dont ils ont horreur.

Une sélection rigoureuse

Si la visite des marchés régionaux pour rencontrer des producteurs et dénicher quelques perles leur apparaissait comme une évidence, la tâche ne fut pas si simple. Car les trois épiciers se sont en effet vite aperçus que les produits vendus n’affichaient pas le niveau d’exigence requis. C’est donc à la source qu’ils sont allés puiser.

Dans les Alpes du Sud, au marché de Gréoux-les-Bains notamment, où ils ont pu nouer leurs premiers contacts. Pas simple néanmoins, à vingt-quatre ans, de gagner la confiance de petits producteurs. Cependant une fois la confiance gagnée, le réseau s’est vite constitué et ils ont finalement pu composer une offre dont ils sont aujourd’hui très satisfaits.

Exclusivités

Dans les vingt-huit mètres carrés de leur boutique, les épiciers réussissent à contenir 350 références dont de nombreuses exclusivités. Parmi elles, les sirops de Fabrice Menc, producteur bio à Mane, petite commune près de Forcalquier. Dans ses bouteilles, ni colorant, ni arôme. Cinquante pour cent de fruits, du sucre de canne et rien d’autre.

“Il peut facilement remplacer la confiture sur un fromage blanc tellement il est épais” glisse Olivier, l’un des cofondateurs. Alors bien sûr l’excellence a un prix, et pour le justifier, pour faire comprendre le travail de tous ces artisans, les épiciers adoptent une technique simple : la dégustation.

“Raconter l’histoire du produit est une chose explique Olivier Lavillaureix, mais la meilleure preuve que l’on puisse apporter c’est de le faire goûter. En saison, c’est notre principale animation. Un produit goûté et forcément acheté.” Le plus difficile, à entendre Olivier, est de rééduquer le palais des clients au goût des choses simples.

Leave a comment

Best Choice for Bloggers

Travel Safely with Our Amazing Tour Guides

Purchase Wanderic